GLOSSAIRE – Ce que j’applique au quotidien

GLOSSAIRE – Ce que j’applique au quotidien

J’applique énormément de petites choses au quotidien pour avoir une vie plus saine, naturelle et surtout plus simple. Souvent, chaque petite action ne fait pas toujours l’objet d’un article. Je n’ai pas forcément le réflexe d’en parler ou je n’ai pas le temps décrire quelque chose sur le sujet.

Voila pourquoi j’ai pensé à écrire un « glossaire« . Les thèmes abordés sont rangés par ordre alphabétique.
Vous trouverez ici plein de petites infos pour vous aider au quotidien. Parfois, vous aurez une redirection si vous voulez en savoir plus.

Ce qui est aussi pratique (pour moi), c’est que je pourrai mettre à jour le glossaire dès que j’ai un petit quelque chose à dire. Dans tous les cas, dès que je fais une modification conséquente sur un article ou une recette, je préviens toujours via Instagram et Facebook. N’hésitez donc pas à me suivre sur ces plateformes !

NB : Si vous recherchez un thème en particulier, faites un petit « Ctrl+f » et tapez l’objet de la requête pour trouvez directement ce que vous souhaitez.

Alimentation

Je pense que si vous arrivez sur cet article, vous savez que je mange paléo. En gros, c’est se focaliser sur : les légumes, les viandes, les bonnes sources de gras, les fruits et d’autres petites choses (détail exact ici).

En réalité c’est un peu plus que ça. J’essaie de manger les aliments qui font du bien à mon corps et à ma tête en fonction de mes besoins du moment mais aussi des tests que j’ai déjà pu faire dans le passé. Je mange sain, naturel et simple. Toutes mes recettes sont élaborées en fonction de cela !

Si la paléo vous intéresse, je vous conseille de lire ces articles :

Chaussures

Depuis Septembre 2018, je ne porte plus aucune chaussure traditionnelle. La forme de la chaussure tradi déforme les pieds à long terme.
La pointe et les côtés sont beaucoup trop étroits. Les supports caoutchouteux, comme sur des baskets, rendent nos pieds feignants.

J’ai décidé de ne porter exclusivement des chaussures minimalistes pour la forme de mes pieds mais aussi pour les remuscler.

J’ai choisi une marque éco-responsable et qui fabrique de jolies chaussures pour le quotidien. Vivobarefoot utilise des matière éco-conçue (à partir de bouteilles recyclées, vegan…) ou provenant de sources certifiées. Par exemple, la plupart de leur cuir provient de vaches nourries à l’herbe. En deux mots : « j’adore ! »

Cheveux : nettoyage

Pour laver mes cheveux, j’utilise diverses méthodes. Je fais un roulement et j’essaie de varier au maximum.

La base est un bon brossage avec une brosse composée de poils très denses (crin de sanglier pour moi). J’essaie de me motiver et de les brosser tous les jours avec. Pour démêler, j’ai une brosse avec des picots en bois. Ça c’est plus pour le matin en mode rapide.

Ensuite, j’utilise des poudres comme de le shikakaï, le rhassoul, la fécule d’arrowroot, de tapioca ou d’argile (explications ici). Les poudres aident à retirer le « gras » des cheveux sans abîmer le cuir chevelu ou justement retirer trop de sébum (bon pour la nutrition et santé du cheveu). J’ajoute aussi parfois du bicarbonate de soude. Mais attention, avec le bicarbonate, ça décape un peu (recette ici).

Finalement, de temps en temps j’utilise un shampoing solide fait maison (recette ici). Un des ingrédients principaux est le SCI, un tensioactif doux issu de la coco. Mais c’est tout de même un produit chimique et je me pose de plus en plus de questions à son sujet (environnement, santé…). À terme, je pense garder ce shampoing quand vraiment j’ai besoin de nettoyer (huile, crème…) ou si je n’ai vraiment pas le temps d’utiliser les poudres.

Vous pourrez retrouver l’article sur le lavage des cheveux et tous les détails ici.

Cheveux : soin

Pour prendre soin de mes cheveux, j’utilise principalement le soin le plus simple et le moins cher. En fait, infiniment moins cher que n’importe quelle solution puisque gratuit : le sébum. Je ne me lave pas beaucoup les cheveux. Quand on s’applique des crèmes, des huiles, en réalité on nourrit les cheveux en les graissant. Donc, quoi de mieux que de la graisse naturelle pour les entretenir ? Vous verrez que plus vous espacerez les shampoings, plus vous cheveux seront doux et brillants. Ils seront très heureux.

Cela dit, de temps en temps, quand mes cheveux sont vraiment fatigués, il m’arriver d’appliquer de la crème ou de l’huile pour leur redonner gout à la vie. Dans ce cas-là, j’utilise soit ce baume merveilleux ou bien tout simplement de l’huile d’amande douce. En général, je le fais une fois en hiver (froid, chaud, sec, froid, chaud, sec…) et une fois en été (piscine, plage, soleil, piscine, plage, soleil…).

Corps : nettoyage

Je ne crois pas l’avoir vraiment encore dit mais je n’utilise quasiment pas de savon. La plupart de temps, je fais une petite toilette le matin à l’eau chaude et je prends une douche le soir. L’eau claire permet de me laver sans agresser ma peau comme pourrait le faire des gels douches traditionnels.

Attention, je n’ai jamais dit que je n’utilisais pas du tout de savon ou autres pour me laver. Plusieurs fois par semaine je passe un coup de savon saponifié à froid fait maison ou un coup de pain d’argile. J’aime beaucoup ce dernier notamment pour me laver après m’être baignée en nature (eau douce ou salée).

Corps : soin

Pour prendre soin de ma peau, j’ai plusieurs produits :

  • un baume merveilleux et ultra nourrissant pour tout le corps, visage et cheveux compris !
  • un autre baume plus simple à réaliser à base de karité et amande douce (recette en cours d’écriture).
  • du beurre de karité
  • de l’huile d’amande douce

C’est tout !

Déodorant

J’ai la chance de ne pas beaucoup transpirer. Je ne porte pas très souvent de déodorant. Cela est possible car je ne mets quasiment jamais de savon sous mes aisselles. Le pain d’argile est parfait pour les nettoyer en douceur.

J’ai quand même un déo, au cas ou, suivant la journée qui arrive. Dans ce cas là, j’utilise celui de la marque Lamazuna sur le site Kazidomi (lien ici).

Écrans

Pour limiter l’impact des écrans, j’ai retiré les lumières bleues de tous mes écrans (ordinateur et téléphone) en permanence. C’est vrai que l’écran est un peu jaune orangé. Cela peut être perturbant au début mais on s’y fait très vite.

Concrêtement voici comment j’ai fait :

  • Sur le PC, j’ai installé l’application f.lux
  • Sur l’écran de l’ordinateur du boulot, j’ai retiré le bleu dans les paramètres d’affichage (directement dans les commandes de l’écran).
  • Sur le téléphone, je mets le mode sans lumière bleue toute la journée et pas seulement pour le soir.

En parallèle, je porte des lunettes avec un filtre anti lumière bleue.

Épilation

Pour l’épilation j’ai deux solutions que j’ai testé sur plusieurs mois :

  • le rasoir
  • la cire

Je me suis longtemps épilée à la cire mais ces derniers temps je n’en pouvais juste plus. Tant de douleur pour un beau résultat une seule semaine… Je ne déteste pas mes poils, ils ne me gênent pas plus que ça. C’est pour cela que je suis passée au rasoir tout récemment. Plus simple, sans douleur, écologique, économique et rapide. Il n’en fallait pas plus pour me décider.
J’utilise un rasoir de sûreté. Tout en inox avec des lames qui durent, c’est parfait pour moi ! Je l’ai acheté sur le site Kazidomi (bon plan ici).

Je vous donne quand même ma méthode à la cire au sucre (fait maison). Pour les bandes, j’avais récupéré un vieux torchon que j’ai découpé. La cire au sucre se dissous dans l’eau. Après utilisation je laisse tremper les bandes à l’eau chaude puis je les mets dans la prochaine machine à laver.
C’est une solution écologique, sans déchet et économique.
Vous pourrez retrouver l’article sur l’épilation et tous les détails ici.

Ménage

Petit à petit j’ai essayé de rendre ma maison plus saine et naturelle. Au début, je me suis bien attaquée à l’alimentation puis j’ai voulu aller plus loin avec l’entretien de la maison. Quand j’ai commencé je suis vraiment partie de zéro. Je n’y connaissais absolument rien. Pour moi le ménage au naturel était une espèce de boîte noire. J’ai commencé avec trois produits : le vinaigre blanc, le savon noir et le bicarbonate de soude.

J’ai fait quelques erreurs au départ. Par exemple je me suis dit qu’en mélangeant deux produits bien efficaces, le résultat serait encore plus efficace ! Ce n’est malheureusement pas le cas, il y a quand même de la chimie derrière tout ça…

A force de me renseigner et de tester, j’ai pu trouver des petites astuces qui fonctionnent merveilleusement bien. Par exemple, tout ce qui est vraiment sale, hop une solution de savon noir ! Un peu moins sale ou avec des traces de calcaire ? Du vinaigre blanc !
Bref, je vous explique tout tout tout en détail et par pièces dans l’article qui se trouve ici.

Pour ce qui est du linge, je fais ma propre lessive (recette ici). Je vous ai aussi rédigé un article sur l’entretien et le soin du linge (lien ici).

Menstruations

Pour ma période préférée du mois j’ai complètement arrêter d’utiliser les tampons ou serviettes jetables. Au départ, c’était pour une raison de produits chimiques utilisés dans leur fabrication. Les aspects économiques et écologiques sont définitivement aussi à prendre en compte.

En gros, la cup est ce que j’utilise le plus. Je complète avec des serviettes hygiéniques lavables la nuit.

Je vous explique tout en détail ici.

Sport

Je n’ai jamais été très sportive. J’ai eu ma période course à faire des 10, 15 km et à m’entraîner 3 à 4 fois par semaine ou ma période ashtanga (yoga) avec 3 à 4 cours par semaine dont 2 le matin, en autonomie à 6h30.

J’ai souvent du mal à faire du sport dans le but juste de faire du sport. J’ai besoin d’un « incentive » (comprendre élément motivateur).

Récemment j’ai vu une pyramide mettant en relation les besoins primaires en terme de mouvement et les habitudes sportives. Cela m’a beaucoup parlé.

  1. Besoin de se déplacer : la marche et la mobilité, dès que possible
  2. Besoin de déplacer quelque chose : quelques fois par semaine, un peu de kettle
  3. Besoin de déplacer quelqu’un : une fois par semaine un peu de jiu jitsu brésilien !

Vêtements

Je n’ai jamais été passionnée de mode mais j’apprécie le fait de bien m’habiller avec de belles textures. Ma garde-robe n’est pas pleine à craquer et je préfère avoir quelques pièces, basiques, de bonne qualité et de bonne composition. J’adore les matières les plus naturelles possibles comme le coton, le lin… Un peu comme partout en fait, la qualité est plus importante à mes yeux que la quantité.

Cependant, une fois que mes vêtements sont bien portés et bien usés, voici comment je renouvelle mon placard :

–       J’achète toujours en priorité de seconde main, sur le site Vinted. J’y vends aussi ce que je ne porte pas/plus (lien de parrainage ici)

–       Si j’achète quelque chose de nouveau (lingerie par exemple), je privilégie les vêtements fabriqués par de petits ateliers et avec de belles matières.



Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :